Le département d’éthique ancré dans une université pluridisciplinaire

Luc DUBRULLE

Bienvenue sur le site du Département d’Ethique et de Philosophie de l’Université Catholique de Lille.

Créé au début des années 1980 au sein de l’Institut Catholique de Lille, le Département d’éthique s’investit dans les domaines suivants :

  • Ethique médicale,
  • Ethique économie entreprise,
  • Ethique de la famille et du sujet contemporain.

Il a développé depuis 2012 :

  • Un Institut de Philosophie.

Il remplit des missions de recherche, de formation initiale et continue et d’expertise, notamment dans le champ de la santé et du médico-social et dans celui de l’entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter: DEPhi

Luc DUBRULLE
Président-recteur délégué de l’Université Catholique de Lille, Directeur du Département d’Ethique

Actualites

ISUS 2016 – Table ronde et conférences Grand Public

Interview MediaLab UCL de Malik Bozzo-Rey, organisateur : cliquer ici Interview Radio UCLille de Malik Bozzo-Rey, organisateur
En savoir 

Interview MediaLab UCL de Malik Bozzo-Rey, organisateur : cliquer ici
Interview Radio UCLille de Malik Bozzo-Rey, organisateur : cliquer ici

« Le bonheur peut-il changer nos vies? »

A l’occasion du colloque international ISUS 2016, une table ronde et 3 conférences grand public – entrée libre, traduction simultanée (anglais-> français)

invitation-table ronde et conférences

ISUS 2016 – Utilitarianism and institutional design

Conference : 6, 7 and 8 July Summer School : 4 and 5 July La 14ème Conférence
En savoir 

Conference : 6, 7 and 8 July
Summer School : 4 and 5 July

La 14ème Conférence internationale ISUS
sera organisée à l’Université Catholique de Lille
et pour la première fois en France.

  • Une réflexion pluridisciplinaire sur l’utilitarisme

L’International Society for Utilitarian Studies est une société savante dont le siège est situé à University College London, Faculty of Law. Elle a pour but de permettre le développement de la réflexion pluridisciplinaire sur l’utilitarisme et de promouvoir son analyse critique. Elle est également responsable de la revue Utilitas (Cambridge University Press).

 

  • Une manifestation à haute qualité scientifique sur l’Utilitarisme et le design institutionnel

Trois conférenciers d’envergure internationale présenteront leurs derniers travaux : Krister Bykvist (Stockholm University, Suède) dont les travaux interrogent notamment l’éthique des populations, Sarah Conly (Bowdoin University, USA) auteur de l’ouvrage Contre l’autonomie et Raffaele Marchetti (Università Guido Carli, Italie) spécialiste du cosmopolitisme. Plus de 80 chercheurs venant des quatre coins du monde seront présents.

  • Pour le grand public, une table ronde et trois conférences (suivies d’un cocktail) sur des questions mettant en jeu l’organisation de nos sociétés démocratiques et le rapport aux institutions politiques, entrée libre, traduction simultanée :

5 juillet à 19h

« Le bonheur peut-il changer nos vies ? »
Table ronde avec Meik Wiking (CEO, The Happiness Research Institute) et Eik Dahl Bidstrup (Maire de Dragør, Danemark)

6 juillet à 17h

Comment construire les institutions ? (Institutional Design Problems for Consequentialism)
Conférence de Krister Bykvist (Stockholm University, Suède)

7 juillet à 17h

Le pouvoir du gouvernement et la liberté des individus (Power, Government and Liberty)
Conférence
de Sarah Conly (Bowdoin University, USA)

8 juillet à 17h

La démocratie hors des frontières : dilemmes institutionnels et politiques
(External Democracy: Institutional and Policy Dilemmas)
Conférence
de Raffaele Marchetti (Università Guido Carli, Italie)

Lieu du colloque, de la table ronde et des conférences :

Amphithéâtre saint Louis – Bât. Robert Schuman

58 rue du Port – Lille

Contact : Malik Bozzo-Rey, organisateur

malik.bozzo-rey@univ-catholille.fr        Tél : 03 20 13 40 92

www.isus2016.fr

Journée d’étude du Centre d’Ethique Médicale – 22 juin 2016

  « Jusqu’où se soucier des vies ? » Avec Francesco Paolo Adorno, professeur de bioéthique à l’université de Salerne Grâce
En savoir 

 

« Jusqu’où se soucier des vies ? »
Avec Francesco Paolo Adorno, professeur de bioéthique à l’université de Salerne

Grâce aux progrès médicaux accomplis ces trois siècles derniers, l’espérance moyenne de vie est passée de 25 à 80 ans. Jusqu’où nous conduit cette progression ? Désirons-nous vivre d’une vie illimitée ? A quoi ressemblerait le monde du soin dans une société où le vieillissement et la mort ne seraient plus que les symptômes d’une maladie évitable ? Quelles seraient les conséquences d’un prolongement indéfini de la vie pour les pratiques soignantes ? Quel rôle, surtout, fait-on déjà jouer aux soignants, dans cette promesse annoncée aujourd’hui par certains courants de pensée, d’une société enfin libérée du vieillissement et de la mort naturelle ?

Selon Francesco Paolo Adorno, professeur de bioéthique à l’Université de Salerne que nous aurons le plaisir d’accueillir à l’occasion de notre journée d’étude, il est urgent que nous posions à nouveau frais la question du sens du soin, dans une société où le souci du maintien en santé s’identifie de plus en plus avec la volonté d’en finir avec la mort. Or, n’est-ce pas la possibilité de la mort, comme celle de la maladie ou du handicap, qui imposent à tout pouvoir économique ou politique légitime des limites éthiques à l’exploitation des vies ?  La question se pose en effet de savoir si nous serions encore autonomes (patients comme soignants) en l’absence de telles limites, face aux pouvoirs qui sollicitent indéfiniment notre force de travail, de servir, de consommer, etc. ? De même, ne dit-on pas que n’a de valeur que ce qui risque d’être perdu ? Que deviendrait donc la dignité d’une vie indéfiniment prolongée ?

En dialogue avec Adorno et ses deux derniers ouvrages, Le désir d’une vie illimitée et Faut-il se soucier du care ?, nous discuterons de la mortalité et du soin dans nos vies. Nous nous demanderons quelle devrait être l’orientation à donner avec justesse à nos pratiques de soin, dans une société où s’impose de plus en plus le désir d’une vie illimitée.

 

Programme

 

9h30-9h45 : introduction à la journée

9h45-10h45 : Francesco Paolo Adorno « La puissance de la mort, ou comment résister à l’emprise du pouvoir sur nos vies »

10h45-11h00 : pause-café

11h00-12h30 :

-          David Doat et Lucia Galvani : inachèvement et vulnérabilité de l’homme : une invitation à modifier notre nature ?

-          Stanislas Deprez : se réapproprier sa mort : une voie d’issue à l’emprise du biopouvoir et du capitalisme sur nos vies ?

12h30-14h00 : pause déjeuner

14h00-15h15 : Francesco Paolo Adorno, « Comment se faire soigner ? Care et soin entre gouvernement et domination »

15h15-15h30 : pause-café

15h30-17h00 :

-          Alice Lancelle : inutilité ou utilité des éthiques du soin (care) ?

-          Marjolaine Deschênes : comment repenser le partage des responsabilités et les inégalités dans le monde du soin ?

17h15 : clôture de la journée

Pour toute demande d’information, vous pouvez contacter :
rozenn.leberre@univ-catholille.fr
enseignante chercheuse au CEM

JE M’INSCRIS A CETTE JOURNEE : http://doodle.com/poll/93nqa7ueuz6rtz3u
(inscription obligatoire, limitée à 75 participants)

Mercredi 22 juin 2016
Maison des Chercheurs de l’Institut Catholique de Lille
60 bis rue du Port – 5ème étage – Lille

 

Page 1 sur 111234510Dernière page »

Formations proposées

L'expertise

  • Interventions
  • Nominations